Vendredi du Vin #73 : Vos 50 Nuances de Vin

Comment passer à côté de 50 Shades of Grey (50 Nuances de Grey sous nos latitudes francophones) ?

Le livre d'abord, puis maintenant le film. Et en plus avec la Saint-Valentin, je vous raconte pas comment vous allez en manger du Christian Grey et de l'Anastasia Steele.

Entre les menottes à fourrure, les loups et les cravaches, nous, nous allons dégainer nos bouteilles, sacrebleu (et non, pas dans le sens de Gone Girl, je vous vois venir bande de coquins) !

Pour cette 73e présidence des Vendredis du vins, nous collerons donc à l'actualité cinéma avec les 50 Nuances de Vin. Qu'entendre par 50 Nuances de vin ? Et bien c'est ce vin. Cette bouteille.

50_nuances_de_vinNous en connaissons tous une.

Elle est là.

Elle vous observe.

Tapie dans l’ombre.

C'est la bouteille que vous aimez mais qui vous fait mal.

Tu n'aimes que le vin nature ? Tu ne bois que ça, mais tu ne peux pas t'empêcher en douce de boire cette cuvée industrielle que tu adores car elle te rappelle un bon souvenir, ou juste car tu l’adores..
Tu ne jures que par la Bourgogne, mais tu as toujours ce Bordeaux caché au fond de la cave que tu bois en secret.

Bref, ces 50 Nuances de Vin, ce sont ces bouteilles que vous aimez, pour lesquelles vous vous damneriez. Mais en même temps, cela vous fait mal de les aimer, car « vous ne devriez pas ». Et pourtant.

50 Nuances de Vin, c’est ce plaisir solitaire, un peu comme cette chanson de Britney Spears perdue au milieu de votre playlist de métalleux (NON, CE N’EST PAS MON CAS !). Elle vous fait du mal, vous la cachez, mais vous l’aimez.

Allez, avouez-nous tout, on sait que vous avez cette bouteille en cave…

Petit rappel sur comment participer :

Maintenant, faites vous plaisir !

50_nuances

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :