#VDV 72 : le vin que l’on peut trouver et boire partout au même moment … ?

Ce mois-ci, Antoon Laurent du Wine Patriot veut que l'on boive le même vin français partout dans le monde, en même temps et par Skype... ou presque. Mais il ne veut pas de la picrate, non, il veut du bon, du qualitatif, du quantitatif, et du bien distribué.

Plus que de bonnes résolutions habituelles, je vous demande pour ce VdV de janvier de chercher un vin made in France que chacun peut trouver aux 4 coins de la planète.J’entends certain murmurer que je souhaite un vin dit agro-industriel. Non, il s'agit d'un vin de qualité, produit à grand volume qui puisse à un même moment T être bu voire être partagé sur Skype par deux amis qu’ils soient à San Fransisco, Melbourne ou Paris après avoir juste fait un tour dans le magasin d’à coté.

verre_champagne_devauxOn ne dira que je ne parle toujours que de ça, mais moi, quand on me donne un tel cahier des charges, mon regard se porte toujours vers la même région. Une région qui a toujours vécu de l'exportation, dont les vins ont toujours été distribués partout à la fois. Et comme c'est une région difficile en terme de climat, c'est un lieu où l'on peut faire de jolis assemblages, non seulement entre cépages, mais aussi entre années, afin d'offrir des vins de qualité, partout, tout le temps.

Vous l'aurez compris, cette région n'est autre que ma Champagne d'adoption. Que l'on aime ou pas, comment ne pas être scotché par la qualité constante d'une production comme celle de Moët, au vu des volumes produits ?

Mais bon, comme je suis taquin, je ne prendrai pas de Moët (de plus ce n'est pas forcément le champagne le plus à mon goût). Non, je pencherai plutôt vers mon chouchou de toujours, j’ai nommé Bollinger. Je pense qu’à San Francisco, Tokyo, Seoul ou krug_millesime_2000Bombay, on doit tous pouvoir se dégoter un petit brut sans année de la maison favorite de la Reine d’Angleterre et de James Bond. Ne reste qu’à prendre un verre, brancher le wifi (je rappelle que « wifi » est un nom masculin, donc rangez moi « la wifi » au placard), lancer Skype, et c’est parti pour l’apéro mondial !

Pour les fines bouches, je suis certain qu’une Grande Cuvée de chez Krug (vous ai-je déjà dit que c’est vraiment très bon cette chose là ?) sera tout aussi facile à trouver. Après, ce n’est plus qu’une question de (très) gros sous, et hop hop hop, on célèbre en ligne !

Mais perso, je préfère célébrer autour d’une même table, avouez que c’est quand même plus sympa !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :