Teeling, le phœnix du whiskey d'Irlande

teeling_entreeLe whisky est à la mode (il suffit pour s'en convaincre de voir les allées du Whisky Live), ce qui est une chance phénoménale pour le fan que je suis. Chance de découvrir de nouveaux flacons, des flacons plus anciens, mais aussi et surtout de voir la naissance de nouvelles maisons qui, j'en suis certain, feront leur trou dans l'univers des spiritueux de malt. Et parmi ces nouvelles maisons, je ne peux pas ne pas vous parler de Teeling, déjà conseillé pour Noël dernier (voir ici).

L'histoire de la distillerie Teeling

La distillerie Teeling a vu le jour l'année dernière à quelques pas de la cathédrale St Patrick à Dublin. Les héritiers Teeling ont retrouvé des traces de distillation par leurs ancêtres dans le même quartier à la fin du XVIIIe siècle, d'où l'indication "Since 1782" ou "Since 2015" selon les étiquettes.

teeling_alambicLe but de Teeling est simple : redorer le blason des whiskeys irlandais, mis à mal il faut bien le dire par la production écossaise, américaine, japonaise et maintenant asiatique. Il faut savoir que l'Irlande au début du siècle dernier, c'était 60% de la production mondiale (contre moins de 5 aujourd'hui). Contrairement aux voisins écossais, les irlandais ont préféré conserver leurs alambics charentais (ou pot still) pendant que les voisins britanniques et américains s'équipaient en colonne, permettant de produire plus, plus vite et moins cher.

La prohibition américaine a également mis à mal les ventes irlandaises. Déjà car quand on la pratique, on achète moins de whisky, mais aussi et surtout car les whiskies artisanaux vendus sous le manteau portaient la mention mensongère de "Irish Whisky". C'est à ce moment que les irlandais se sont dit qu'ajouter un "e" au whiskey permettait d'assurer une certaine image de marque à l'appellation. Ajoutez à cela de complexes histoires de révolution et d'indépendance vis-à-vis de la couronne britannique durant le premier quart du siècle, et voilà comment on ferme des distilleries. Afin de redonner ses lettres de noblesse à l'Irish Whiskey, Teeling s'inspire de l'histoire sans non plus la vénérer, et sans avoir peur de produire des choses nouvelles.

Teeling, des whiskeys originaux et terriblement accrocheurs

teeling_whiskeyAinsi, la distillerie produit à ce jour un ensemble de whiskeys (en triple distillation, nécessaire dans le cahier des charge du whiskey irlandais) dont les premiers batchs "Single Grain" et "Small Batch" qui n'hésitent pas une seconde à lorgner du côté des (bons) bourbons pour le premier, et vers des notes de rhum pour le second. La production de l'alcool de maïs vieillie en fûts de Bourbon du Single Grain est une belle réussite, tout comme ce finish en fût de rhum pour le Small Batch. Par ces produits, le master distiller de Teeling montre qu'il maîtrise à la perfection l'art des finish en fûts "originaux", un peu à la manière d'un HSE côté rhums. De savoir que certains batchs sont en train de mûrir en fûts de Calvados ou Sauternes ne peut que nous mettre l'eau (et le whiskey) la bouche !

Comme son logo l'indique, Teeling est, tel le phœnix, une distillerie qui renaît de ses cendres... et de son pot still. À suivre donc de près, ces petits-là vont faire parler d'eux !

Teeling Whiskey Distillery, 13-17 Newmarket, Dublin 8, Irlande
Téléphone : +353 1 531 0888
Ouvert tous les jours de 09h30 à 17h30
Site internet : https://teelingwhiskey.com/

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :