Ma liste au père Noël

Bon, c’est pas tout ça, mais il paraît que ce soir, un gros monsieur tout barbu doit venir par ma cheminée (j’espère qu’il accepte aussi les radiateurs en fonte) m’apporter quelques cadeaux. Alors cher Papa Noël, je sais que cette liste est tardive, mais elle vient du fond du cœur. Et comme j’ai toujours été très sage (oui, je l’ai toujours été), je pense mériter quelques cadeaux…non ?

Mes cadeaux accessibles

gollum_smeagol_anneau

Tom devant une bouteille de BAM !

Alors petit Papa Noël, si jamais tu descends du ciel, peux-tu passer par mon 6e étage m’amener de quoi passer d’excellents moments entre amis ? Je pense par exemple à un Côteaux Champenois de chez Drappier, voir un Quattuor de chez eux. A moins que tu n’aies tes entrées chez Benoît et Mélanie, dans ce cas, peux-tu faire un deal avec eux et me trouver une bouteille de BAM ? A chaque dégustation en exclusivité, je suis un peu plus impatient de le goûter sur un plat…

Après… je ne dirais pas non à une petite bouteille des Rachais de Francis Boulard, sur les huîtres des fêtes, je pense que ça serait un peu comme une explosion de saveurs dans ma bouche (à la manière d’un assemblage d’arômes de Ratatouille…).

Et soyons fou ! Un Cornillard de Patrick Baudouin, une petite cuvée du Shoenenbourg de chez Marcel Deiss ou encore un superbe Meursault Poruzot de François Mikulski, ça enverrait du lourd pour rendre fou nos papilles non ?

Mes cadeaux déjà un peu plus fous

coravin

Il paraît que cet objet est magique ^^

Car il faut savoir rester raisonné, j’ai fait cette première liste, mais en même temps, il faut savoir se faire plaisir aussi non ? Alors pourquoi se limiter alors que les Amoureuses de chez Christophe Roumier sont si belles, si envolées, si poétiques ? Quoi de mieux à boire à deux, en tête à tête avec l’élue de son cœur ? On me répond un Montrachet de Dominique Lafon ? Ainsi soit-il, faisons les deux ! Mais que la poésie Bourguignonne ne fasse pas oublier la minéralité d’un Silex de Didier Dagueneau, sacrebleu !

Si jamais d’aussi belles bouteilles sont là, ainsi que leurs petites sœurs, quoi de mieux que cette invention un peu mystérieuse du Coravin ? Imaginez un peu, pouvoir tirer un verre de vos belles bouteilles sans altérer le bouchon ni le vieillissement… Pour moi, cela reste encore peu plausible, mais je n’ai pas pu essayer l’engin, alors, petit Papa Noël, tu pourrais me donner un coup de main hein ?

Mes rêves les plus fous

port_ellen

Agaaaaaa

Et puis mince, au diable l’avarice ! C’est Noël pardi, rêvons un peu ! Rêvons d’une bouteille du Domaine. Oui, LE domaine, celui de la Romanée Conti. La Tâche, les Grands Echezeaux, le Richebourg ou la Romanée Conti ? N’en connaissant encore aucun, je ne puis vraiment répondre. Choisi pour moi Père Noël, je te fais confiance…et n’oublie pas – au cas où -, que 1985 est aussi mon année de naissance.

Comme il n’y a pas que le vin dans la vie, si tu trouves derrière les fagots un Cognac Bon Bois de 1944 de chez Grosperrin, surtout, n’hésites pas, la vie est courte, et il faut partager les bonnes choses. De même, comment pourrais-je résister à un whisky Port Ellen ? Il paraît que quand on aime le whisky d’Islay, ce dernier est une pépite…

Enfin, dans d’autres considérations, comme j’aime que le temps soit suspendu quand je rédige mes articles, une petite Hermès Temps Suspendu serait parfaite. Et si jamais tu peux avoir, petit Papa Noël, une invitation pour participer au tournage du prochain Michael Bay,  je crois que je serais le plus heureux des hommes !

michael_bay_noel

Joyeux Noël à toi aussi Michael !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :