Les bars à vin et restaurants de Budapest

Second billet sur la Hongrie, et Budapest en particulier. Je vais ici m’attarder sur les bars/restaurants à vins et bars à cocktails de Budapest. Car bien boire est une chose, mais être bien conseillé et bien accorder des vins inconnus dans une langue qui l’est tout autant en est une autre.

Je me concentrerai surtout sur les vins, me permettant quand même quelques digressions sur les lieux en tant que tels. Pour plus de détails, je sais que mon collègue Christopher a bien plus à raconter que moi 😉 Alors, verdict ?

Borkonyha WineKitchen au Sas Utca 3, Budapest 1051

borkonyha_budapestRestaurant et bar à vin très réputé de la capitale hongroise (3e au classement TripAdvisor et régulièrement cité dans les bonnes adresses de la ville), j’attendais beaucoup du Borkonyha…et donc forcément, j’ai été déçu.

La carte des vins est chouette, proposant de belles références (Sauska Cuvée 111, Takler Bikavér Reserve…). Malheureusement, le service est désastreux (à côté, les bistrots parisiens sont chaleureux), donc les conseils d’accord mets/vins sont pliés en 3 secondes, avec la désagréable impression que l’on cherche à vous vendre le plus cher. Heureusement, tous les vins sont dispos au verre.

Après, les plats sont très bons, et le cadre impeccable (dans le pur esprit occidental). Mais ceci compense-t-il cela ? Pas pour moi. Ah oui, et le vin est aussi un chouïa plus cher que chez Klassz (à suivre…).

Doblo Wine Bar au Dob utca 20, Budapest 1072

doblo_bar_budapestJe n’ai testé le Doblo qu’en tant que bar à vins, pas en tant que restaurant. L’ambiance y est très sympa, cosy, rappelant un peu Ô Château à Paris.

La carte des vins est plutôt jolie, laissant plus de place aux « petits » domaines qu’aux grandes maisons. Malgré la présence de Sauska ou Gróf Degenfeld, ce sont beaucoup de petits vins, parfois bio qui sont là. Bonne note donc pour ce petit bar à vin cosy au possible.

Klassz au Andrassy ut. 41, Budapest 1061

Bon, autant jouer cartes sur table, j’ai eu un énorme coup de cœur pour Klassz. Je vous épargnerai le speech sur la déco (classe, mais sobre) et sur les plats (qui sont juste à tomber) pour vous parler vin.

Déjà, tous les vins sont proposés au verre, et sont dispos aussi en vente à emporter (moins cher) au fond du restaurant. Bon point pour celui qui veut ramener à la maison une bonne bouteille.
Les conseils prodigués par les serveurs (très sympathiques et ouverts) sont bons, et, chose unique en son genre, on vous propose de goûter les vins avant de vous les servir et ce, même au verre. J’avoue avoir été surpris au début, mais on y prend vite goût. Cela démontre un vrai niveau de service et une authentique volonté de vous faire apprécier le moment passer chez Klassz.

La carte des vins est vaste, proposant beaucoup de références diverses à des prix raisonnables (Ikon, Pannonhalmi, Oremus…). Non, vraiment, on aime et recommande Klassz !

The Bar, Anker Koz 3, Budapest 1061

budapest_the_barSeul bar à cocktails testé durant ce voyage, autant tenter directement le n°1 aux classements ! Plongé dans une ambiance très speakeasy (rappelant le Victoria à Berlin), le Bar n’offre pas 36 solutions : on est assis au bar, ou sur un canapé qui fait toute la longueur du bar, juste derrière les tabourets du comptoir ! Très original donc, même si quelques tables n’auraient pas été de refus, un peu comme ce que l’on peut trouver au Sherry Butt par exemple.

La carte est vraiment très (trop ?) vaste, allant des grands classiques aux créations originales. Les classiques goûtés étaient vraiment réussis (French ’75, Bloody Mary, Moscow Mule), montrant une bonne maîtrise des cocktails de base. Les créations comme le Basil ‘N Elder Flower Martini (Vodka, Basilique, sirop de Sureau) étaient une joli claque. La carte des alcool est très belle, malgré un sponsoring un peu trop ostensible de Smirnoff. Pourtant, il est possible de commander ses cocktails avec une autre vodka...il suffit de demander 😉

Aéroport de Budapest – Duty Free

Alors oui, ce passage n’a pas grand-chose à faire ici, mais quand même, je tenais à pousser une gueulante sur les prix pratiqués au Duty Free de l’aéroport de Budapest. Globalement, en dehors des vins « classiques », les prix moyens pratiqués sont 3 à 4 fois supérieurs au prix caviste, rendant inabordables des vins qui avaient un rapport qualité/prix exceptionnel (comme l’Aszúessencia de Sauska ou l’Infusio de Pannonhalmi). Donc si vous allez vous promener à Budapest, prenez l’option bagage en soute. Oui, ça fait monter de 20€ le prix du billet, mais au moins, vous n’avez pas l’impression de vous faire racketter à l’aéroport.

Rendez-vous donc maintenant vendredi pour notre dernier billet...avec les dégustations tant attendues...et peut-être même une surprise...

2 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :