Le Paris Cocktail Festival

Parler de vin c'est bien, mais ce n'est pas tout, et vous le savez. Et le "printemps" arrivant, j'ai envie de quelque chose de frais, sympathique et original. L'occasion était alors parfaite pour aller découvrir plus en détail un monde tout à fait passionnant, celui du cocktail. Je me suis donc rendu au Paris Cocktail Festival qui fêtait sa seconde édition.

Que trouve-t'on alors à ce festival ?

exposition_cocktail
En premier lieu, nous découvrons une "balade initiatique" autour du cocktail : une exposition d'accessoires historiques ainsi que de nombreux panneaux nous contant l'histoire du cocktail depuis la fin du XIXe siècle.

Après cette balade, la seconde partie du festival nous offrait l'occasion de rencontrer les barmen de quelques grands bars français :

- le Régent à Bordeaux
- Le Kontiki Beach de Guyane Française
- Le Papa Doble de Montpellier (un des 50 meilleurs bars du Monde)
- Le Carry Nation marseillais
- La Candelaria
- Le Forvm
- Le Little Red Door (à Paris, comme les 3 derniers de cette liste)

carry_nation

Le Carry Nation à Marseille

Chaque bar présentait un grand classique et deux créations. Ces cocktails, réalisés devant vos yeux par les meilleurs barmen français, pouvaient parfois être réalisés par vous-même (et oui, j'en ai bien profité).

Les cocktails proposés (et goûtés) étaient tous parfaitement réalisés et originaux, j'ai donc découvert (dans le désordre) :

- Comment réussir une belle Caïpirinha puis utiliser les produits de la région marseillaise avec le Marseille 1900 au Carry Nation.
- Vu comment le Mule pouvait se décliner à la menthe & Laphroaig (whisky écossais légèrement tourbé) avec l'eau d'antan du Little Red Door. Bar qui m'a retourné aussi avec son Raise.
- On peut utiliser des céréales du petit déjeuner dans un cocktail ! Oui, et même que ce sont des Froot Loops dans le Gene Snyder #1 du Forvm.
- La réalisation parfaite d'une Margarita et la fraîcheur d'un magnifique Wild Martini au Papa Doble

papa_doble

Le Papa Doble à Montpellier

- Les sirops maison de la Candelaria qui permettent de réaliser un superbe Guapo aux arômes de piment, cumin et agave (petites natures s'abstenir).

la_candelaria

La Candelaria à Paris

Mais ces dégustations ont vite laissé place à des conférences animées par deux des plus grands barmen/mixologues du monde, Marian Beke du Nightjar et Ago Perrone au Connaught, les deux à Londres. Le premier nous a fait une belle démonstration de réalisation avec deux créations originales, dont un Old Fashioned frappadingue avec un nid en barbe à papa fumée avec œufs en chocolat, et un œuf en bois grillé donnant les arômes fumés au cocktail !

marian_becke_nightjar

Marian Becke du Nightjar à Londres

Ago Perrone quant à lui nous a plus présenté ce qui fait la réussite non pas du cocktail, mais du bar et tout ce qui s'en rapporte. Ambiance, relation avec les clients... Bref, tout pour réussir !

Je suis ressorti de ce festival le sourire aux lèvres et avec quelques adresses à essayer, non seulement en France, mais aussi dans le monde. Et j'ai aussi appris de nombreuses bases dans la réalisation des cocktails, de l'importance de la glace à de jolis classiques comme les Dry Martini, Old Fashioned et autres Sazerac.

cocktail_nightjar

Le Chrysanthemum et le Old Fashioned du Nightjar à Londres

Ne reste plus qu'à trouver des cobayes pour supporter mes expériences 😉

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi...

%d blogueurs aiment cette page :