Domaine Weinbach – Riesling Schlossberg 1999

Depuis maintenant quelques années, j'entends parler des vins de Colette Faller & ses filles. Elles sont à la tête du domaine Weinbach, dont jamais encore je n'avais goûté les vins . J’ai pu profiter d’une jolie occasion, et c’est  désormais chose faite récemment avec une bouteille du Riesling grand cru Schlossberg (on ne se refait pas), en millésime 1999. Alors, est-ce que le mythe est justifié ?

riesling_schlossbergLe vin à peine versé dans le verre, on sent ses arômes, même si la question est plutôt ici sa belle robe dorée très intense, d’une couleur vraiment profonde qui n'est pas sans rappeler quelques "vieux" bijoux bourguignons ou alsaciens. D'un autre côté, après 14 ans, c'est un peu normal non ?

Donc ces arômes que l'on sent dès le débouchage, ils donnent quoi hein ? Et bien ils donnent du bon, du très bon même. On y trouve des agrumes, du coing, des arômes un peu confits...mais ce n'est pas tout ! Il y a aussi une finesse végétale qui vient chatouiller notre petit nez, qui s’en trouve très flatté...

Porté aux lèvres, le vin révèle une bouche très délicate. Les arômes sont complexes, c'est gras mais aussi fin, d'une minéralité et d’une longueur en bouche assez exceptionnelles. Une grosse sensation, c'est donc tout à la fois frais et gras, opulent et fin. Toujours sur le fil, toujours équilibré, un vin qui nous raconte une grande histoire, qui sait où il va, et qui y va bien. Une critique ? Non, je n'en trouve pas...

Ah si ! Je regrette de ne pas y avoir trempé les lèvres avant !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :