Domaine Ray-Jane 1996, un petit détour par Bandol

Petit détour par Bandol pour profiter un peu des vins gorgés de soleil (et de mourvèdre) de la région. Et ce détour passe donc par un Bandol du domaine Ray-Jane de 1996.

Dès que l'on verse le vin, on voit à qui l'on a affaire. Le corps de ce Bandol est d'une belle couleur grenat, visuellement soyeux et gras. Sa couleur grenat virant légèrement sur des tonalités de brique nous montre que son âge commence à être intéressant, surtout pour un Bandol qui sont des vins souvent fermés pendant quelques années.

Domaine Ray-Jane à Bandol
Le nez est cependant déjà gourmand. Le mourvèdre (entrant à 90% dans l'assemblage de ce vin) commence à s'ouvrir en nous offrant quelques notes épicées, finement cachées dans des arômes de cuir.

La bouche est superbement équilibrée, avec une structure tannique bien présente mais très ronde, presque suave. Pour un vin âgé de maintenant 16 ans, il est cependant encore en milieu de vie. Les arômes du mourvèdre commencent à s'ouvrir tout en étant encore sur la retenue, et en attendant, le cinsault et le grenache "assurent" l'arôme du vin, porté sur le fruit et donc une belle gourmandise. La bouche reste cependant assez courte, montrant en partie les limites du vin.

Sans hésitation, ce vin est à rouvrir dans 5-6 ans pour constater son évolution qui devrait être très intéressante, avec des arômes plus mûrs qui devraient s'affirmer sur le cuir et les épices.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :