Dégustation du vin rouge le Sang des Volcans du domaine Benoit Montel

Il est rare de se faire surprendre par un vin, mais quand je dis surprendre, c’est vraiment en mode « Ouch ! La grosse surprise ! » En même temps, cette fois-ci, l’étiquette m’y préparait un chouïa : Un vin en IGP Puy-de-dôme. Pour ceux qui ne visualisent pas, on est en Auvergne, ce genre de région qui se traîne la mauvaise réputation d’être morte… Et bien cette IGP produit quand même 400ha, dont quelques-uns aux alentours de Riom appartiennent à M. Benoit Montel.

Donc

1°) Puy-de-dôme.
2°) Le vin (rouge donc, on parle de sang des volcans ici) est dans une bouteille Alsacienne…soit.
3°) C’est une 100% syrah. Oui, vous avez bien lu, notre chère syrah rhodanienne qui se serait perdue quelque part aux alentours de Clermont-Ferrand.

Une fois la préparation mentale de peut-être boire quelque chose d’affreux (notez la prise de risque initiale), on débouche, on sert, et hop, on est parti !

syrah_le_sang_des_volcansPrimo, on a une jolie robe sombre, avec des reflets plutôt brique. On est face à une syrah, ok, on ne nous a pas menti.

Secundo, on met au nez et là… Et là on a un truc qui commence sérieusement à envoyer. Des fruits noirs et des notes de poivre (idem, on reste assez variétal pour le moment), ajoutez-y quelques autres épices, voire même une pointe d’eucalyptus. Vous l’avez ? C’est vraiment prometteur au nez, qu’en diront nos papilles ?

Tertio donc, la bouche. Fruits croquants, une corpulence moyenne malgré une finale un peu alcooleuse, des tanins très propres, jusque-là, une belle réussite. Et j’allais oublier : La vivacité. Dieu que c’est vivant et plein de jus ! Long en bouche, on retrouve pendant un certain temps nos épices, notre eucalyptus. Ce vin est vivant, c’est certain !

Quatrio, une superbe réussite donc. Belle palette aromatique, une tension impressionnante, finalement seule cette sensation d’alcool pourrait être un point noir à cette bouteille. Cela étant dit, cela s’estompera parfaitement une fois quelques années (de 3 à 5) passées.

Un gros « waou » donc devant cette bouteille, originale, vivante, qui nous rappelle que oui, on peut faire de magnifiques choses dans ce monde de brutes, et ce même dans une région réputée comme étant déserte !

Région : Vallée de la Loire
Appellation : IGP Puy-de-dôme
Domaine : Domaine Benoit Montel
Cuvée : Le Sang des Volcans
Cépage : Syrah
Millésime : 2011
Prix : Aux alentours de 20€

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :