Dégustation du vin blanc mexicain L.A. Cetto 2010

De visite chez un ami (le même qui m'a prêté les Ignorants...comme quoi), ce dernier n'a pas résisté à l'envie de me faire découvrir son caviste fétiche. Après une bonne heure de discussion très  instructive avec le gérant, je me suis vu offrir une bouteille de Chenin Blanc mexicain. Je dois avouer que j'ai toujours eu des doutes avec les vins du "Nouveau Monde" (si vous êtes gentils, un jour je vous expliquerai pourquoi). Donc nous voilà partis, L.A. Cetto 2010 en main, vers de nouvelles aventures.

l.a.cetto
Ouvert le soir même, le vin est très clair, et semble d'une grande légèreté. Son nez est frais, remontant des arômes de noisette, fruits à coque. J'avoue avoir été surpris par ces arômes et cette finesse aromatique, étant plutôt habitué aux vins rentre-dedans, un peu "in your face" du Nouveau Monde.

En bouche, le vin se montre intéressant, mais manque malgré tout de franchise. On a bien une douceur, une rondeur, une opulence que la trame légèrement acide tente de tenir, mais rien de bien assuré. Ce manque de netteté me laisse assez partagé quant à la recommandation ou non de ce vin, d'autant plus que sa longueur en bouche est plutôt décevante.

Un vin qui ne remettra pas en question (pour le moment) mon opinion sur les vins du Nouveau Monde, mais qui reste malgré tout intéressant à découvrir, afin de voir ce qui se fait dans un pays "étonnant" du point de vue viticole comme le Mexique.

 

2 comments

  1. Manu 7 janvier, 2013 at 16:25 Répondre

    Salut Tom, ayant vécu au Mexique mais sans me pencher sur les vins de la B.C., ton article m’a interpellé. Peux-tu me dire combien coûte une telle bouteille?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :