Dégustation du vin blanc de Vincent Dauvissat, Chablis La Forest 2005

Vincent Dauvissat fait partie de ces grands vignerons que l’on doit découvrir une fois dans sa vie (avec Philippe Foreau, René Muré, Christophe Roumier, Dominique Lafon, Didier Dagueneau…). Le terrain de jeu de Vincent Dauvissat est Chablis, appellation sur laquelle il produit des vins de très grande renommée. C’est donc sur un de ces Chablis 1er Cru, La Forest, millésime 2005 que nous nous arrêtons aujourd’hui.

D’une superbe couleur dorée, ce Chablis est aussi assez clair. Pas forcément étonnant pour un vin âgé de seulement 7 ans, cependant, connaissant le chardonnay (monocépage à Chablis), je m’attendais à quelque chose d’une couleur plus affirmée. A le sentir, le vin nous pose clairement le jeu : Il sera corpulent (contrairement à ce que sa robe laissait présager), avec des notes fruitées (fruits à noyau), beurrées…et surtout minérales très intenses.

chablis_dauvissat
La bouche est effectivement très opulente. Le vin a du corps, tenu par une minéralité sans faille qui est réellement  sa colonne vertébrale. Les fruits que l’on a sentis sont en retrait par rapport au côté minéral d’une part et au côté beurré d’autre part. Comme on peut s’en douter rien qu’au nez, sa longueur en bouche est d’une beauté impressionnante.

En conclusion, comment ne pas être charmé par ce Chablis ? Alors oui, pour un Chablis, il est énormément typé « Côtes de Beaune », cela étant, il ne l’est pas non plus à outrance. S’il fallait le qualifier, il serait surtout lui, sans réelles comparaisons possibles. La marque d’un grand vin ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :