Dégustation du Gosset Grand Rosé

Je ne suis jamais très objectif avec Gosset…à moins que je ne le sois que trop quand j’estime que c’est une des plus belles maisons champenoises avec Bollinger et Roederer. En tout cas, c’est clairement une de mes préférées, et je dois avouer que quelques grands millésimes resteront gravés dans mon esprit. Mais assez parlé, venons en au fait, un Grand Rosé de chez Gosset, ça vaut le coup ?champagne_gosset_rose

Pour cela, on ouvre la bouteille et on sert… on détecte en premier lieu d’une très jolie couleur saumonée (si vous voulez faire effet, dégainez le saumon fumé avec, c’est banco assuré). La cheminée est très nerveuse, ce qui peut en inquiéter certains… nous y reviendrons.

Le nez est d’une très belle gourmandise, portée par les fruits rouges et un côté légèrement fumé (comme le saumon…on y revient toujours). Un côté grillé fin et fondu, apporte un réel plus au champagne.

En bouche, ces bulles nerveuses sont bien présentes. Elles sont vives comme le vin, apportant un équilibre avec le côté vineux qui est aussi parfaitement maîtrisé. Le champagne est doté d’une belle structure, tout en gardant sa finesse. L’équilibre est là, ce champagne qui sait être vineux sans être lourd.

Un vrai plaisir que ce champagne, offrant beaucoup tout en restant dans une certaine aristocratie. Si il est vrai que s’aventurer est souvent passionnant, retrouver des valeurs sûres comme celle-ci est souvent très agréable, comme retrouver un vieil ami (autour de saumon fumé !).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :