Dégustation du champagne St Chamant 2003

J’ai toujours bien aimé le champagne Saint-Chamant. Sans être forcément dans mon top 5 des meilleurs champagnes (oui, le monsieur est exigeant), il fait partie de ces producteurs indépendants pour qui j’ai énormément de respect. Sans être du niveau d’un Jacques Selosse, Saint-Chamant fait partie de cette 1ère division des grands champagnes de petit producteur, avec notamment Tarlant ou Egly-Ouriet. Quand l’occasion d’ouvrir ce Saint-Chamant 2003 s’est présentée durant une soirée entre amis, j’ai sauté dessus, vous pensez bien !

On est tout d’abord surpris par la couleur de ce champagne. Très clair, alors que l’on s’attend à des couleurs plus soutenues pour un vin qui a maintenant près de 10 ans, sur des raisins ayant mûri sous la canicule. Mais rien de tout cela, le champagne présenté est clair, limpide. Ses bulles sont vives, nerveuses, témoignant d’un choix du vigneron d’offrir un vin plutôt « punchy ».

saint-chamant
Côté punchy qui justement contrebalance avec le côté vineux, presque beurré du vin. On connaît Saint-Chamant pour justement ce côté un peu envolé qui sait malgré tout présenter ses notes d’évolutions, et ce millésime 2003 ne déroge pas à la règle. La palette aromatique du champagne est vaste, allant des agrumes en début de bouche pour évoluer sur des notes plus beurrées, puis des notes terreuses, de sous-bois et champignons. Sensations rares dans un champagne il est vrai, mais très agréables au demeurant !

Les bulles sont, comme nous l’avons vu, vives et apportent de la nervosité au vin. Malgré une certaine fraîcheur, ce champagne n’arrive pas vraiment à masquer la souffrance des raisins de 2003 : Le manque d’acidité du vin se fait ressentir en fin de bouche où la longueur en bouche fait grandement défaut à ce champagne, ce qui est dommage.

Un beau champagne comme on pouvait s’y attendre, avec des arômes que l’on n’est pas forcément habitué à goûter. Cela dit, sa bouche reste un peu courte et le manque d’acidité du vin lui donne un côté trop « serein » (sans être plat). Il lui manque un poil de folie pour vraiment être dans les meilleurs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :