Dégustation du Bourgueil Les Quartiers 2007 de Yannick Amirault

Yannick Amirault fait partie de ces vignerons que j'aime. Non seulement ses vins sont brillants, mais c'est aussi une personne terriblement sympathique humainement. Il suffit de se rendre à son domaine et discuter un peu avec lui pour le constater. Bref, je ne conçois pas de traîner mes guêtres dans la vallée de la Loire sans passer par chez lui.

Mais revenons à nos moutons. J'ai dégusté récemment un Bourgueil de sa production, parcelle les Quartiers, millésime 2007.
D'une belle couleur brique, le vin se montre très flatteur au nez. Souple, quelques épices qui titillent le bout du nez, des notes de réglisse venant flatter notre côté gourmand, avec juste ce qu'il faut de boisé pour tenir ce très agréable vin. Bref, un nez qui nous donne vraiment envie d'aller plus loin.

Et la bouche est au niveau du nez. D'un équilibre sans faille, le vin se permet même de proposer une acidité et une belle longueur en bouche qui présage qu'il peut encore vieillir au moins 2 ans. On retrouve, en plus des notes de réglisse et d'épices, des arômes légèrement animaux tel le cuir (normal pour la région). La bouche est pleine, avec juste ce qu'il faut de tanins. C'est plaisant et a un petit goût de reviens-y, ce à quoi je ne manque pas !

En somme, du beau, de l'agréable, que l'on aime boire, et qui sera certainement encore meilleur d'ici deux ou trois petites années... Il va être dur d'attendre 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :