Découverte et initiation au rhum

Cela fait maintenant quelques temps que j’ai envie de vous parler de quelque chose que tout le monde aime : le rhum. Le rhum est un alcool passionnant, que ce soit par sa diversité, sa richesse, mais aussi l’histoire qui l’accompagne. Si les spiritueux devaient être classés par leur rôle dans l’histoire contemporaine, c’est certainement le rhum qui en serait le roi.

christophe_colombL'histoire du rhum

Il faut savoir que la canne à sucre a été introduite aux Amériques dès 1493 et le second voyage de Christophe Colomb. Très vite, la culture de la canne à sucre s’est mise en place et a été au cœur du commerce triangulaire. Le sucre était apporté des Amériques en Europe, les produits manufacturés, donc les alcools (et le rhum !) étaient échangés contre des esclaves en Afrique, esclaves eux-mêmes envoyés pour travailler aux Amériques. A titre de rappel, ce commerce a été fortement actif du 16e au 19e siècle…

Selon les premiers écrits trouvés, le rhum apparaît au début du 17e siècle dans les Barbades. Il est issu de la mélasse, et donc des résidus de l’industrie sucrière. Issu d’un « déchet » de l’industrie, c’est donc un alcool bas de gamme, souvent réservé aux esclaves. Son tarif très bon marché et ses prétendues vertus médicinales en font un approvisionnement indispensable sur tous les bateaux de la région. D’ailleurs, on le retrouve énormément dans l’imagerie de la marine et de la piraterie de l’époque.

canne_a_sucreLa spécificité des Antilles françaises

Vous me rétorquerez que le rhum des Antilles n’est pas fait à base de mélasse, mais directement à base du jus du sucre de canne (ou vesou). Effectivement, avec la croissance de l’industrie sucrière à base de betterave en métropole, les Antilles ont vu leurs exportations de sucre chuter. Afin de tirer au mieux parti de leurs plantations de canne à sucre, les distilleries ont donc commencé à produire des rhums très qualitatifs à base de vesou. On notera que le nom de rhum agricole caractérise les rhums à base de vesou, à la différence des rhums dits industriels produits à base de mélasse.

Les Antilles françaises n’ont cependant pas été les premières à avoir distillé le jus de la canne à sucre ! On rappelle que la cachaça est apparue au Brésil durant le 16e siècle. Et la typicité de la cachaça ? Elle est issue de la distillation du vesou !

Les origines du mot rhum

D’où vient le nom rhum ? A ce jour, personne ne le sait exactement. Certains disent que c’est une contraction du mot latin saccharum (nom de la canne à sucre). D’autres disent que c’est une abréviation du mot anglais rumbullion (le brouhaha ou tumulte). Enfin, certains disent qu’il vient tout simplement du mot français « rhume ». Rhume qui est d’ailleurs soigné par le rhum. Et la boucle est bouclée.

Rhum ? Rum ? Ron ?

Mais d’ailleurs, pourquoi trouve-t’on du rhum, du rum et du ron ? C’est vrai ça !

rhum_savanna_5_ansA chaque orthographe du mot rhum (oui, nous l’écrivons surtout comme cela chez nous) correspond une culture du rhum, et un style particulier.

Rhum : On écrit « rhum » pour les eaux-de-vie issues des rhums agricoles des Antilles françaises. Ce sont des rhums agricoles, souvent hautement qualitatifs. Ils présentent de belles notes de fruits typique de la canne à sucre (banane, fruits exotiques, agrumes…).

Rum : On écrit « rum » pour les eaux-de-vie de style britannique. Historiquement, ce sont donc les rhums des marins. D’ailleurs, on croise régulièrement des British Navy Rum sur les présentoirs ! Ces rums sont souvent issus de double distillation (qui a dit style whisky écossais ?). Plus huileux, plus lourds, ils sont plus épicés et peuvent présenter une belle complexité.

Ron : On écrit « ron » pour les eaux-de-vie de style espagnol, ou cubain. Ce sont des rons de mélasse ou de vesou, souvent plutôt légers, si ce n’est neutre. Ils sont plus faciles à boire, et sont parfait en cocktail.

Vous voulez en savoir plus ? Alors si vous désirez savoir comment on produit le rhum, tout est expliqué sur la partie formation du site (cliquez ici).

Vous pouvez découvrir les dégustations de rhum (clic), ron (clic) et rum (clic) sur le site !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :