Découverte du Languedoc - Day 2

Continuons notre promenade languedocienne (retrouvez ici la première journée !) dans deux villes pas si éloignées, mais produisant des vins très différents : d’un côté Pezenas avec le Domaine du Conte des Floris, de l’autre Joncquières avec le célèbre Mas Jullien…

Mas Jullien à Joncquières

Le Mas Jullien est un domaine jeune, et je ne dis pas ça car son 1er millésime était ma date de naissance ! Situé au pied des terrasses du Larzac, le domaine est suivi en agriculture raisonnée, produisant des vins qui font référence dans la région.

Blanc 2012 - 26€

Original pour ceux qui n’y sont pas habitués, ce blanc est composé pour 70% de carignan blanc, cépage historique dont presque tous les pieds ont été arrachés. Les 30% restants sont du chenin.
Le vin est impressionnant de droiture, très pur, avec une belle minéralité sur des arômes à la fois ronds et gourmands de pêche blanche (merci le carignan) et de pierre à fusil.

mas_jullien_etats_d_ame_rougeCarlan 2012 - 28€

Assemblage de grenache (50%), carignan (30%), cinsault et syrah sur un terroir plus frais, cette cuvée Carlan est très agréable. Léger sur des fruits rouges croquants, il se montre doux et fin. Un petit plaisir léger donc !

Les états d’âme 2011 - 19,50€

On change de style avec un vin majoritairement composé de syrah (40%), cohabitant avec le carignan et la grenache. On est ici sur plus de volume, de chaleur, avec des notes de cassis. Les tanins sont puissants et soyeux, un vin de gastronomie !

Rouge 2011 - 29€

Tête de cuvée du domaine, ce vin qui incarne en quelque sorte la puissance tranquille, sereine. Assemblage de mourvèdre (40%), carignan (40%) et de syrah (20%), on y retrouve des arômes de fruits noirs, de cerise, d’épices fines, de cèdre… une grande complexité dans une structure solide, de quoi assurer une évolution superbe sur 5 à 10 ans !

Cartagène - 17€

On change de sujet avec un vin qui sort résolument du lot : un cartagène, qui n’est autre qu’un vin de liqueur. Comprendre qu’il n’y a pas eu de fermentation, le jus de raisin (ou le moût) s’est vu directement ajouter du vin neutre, au même titre que le ratafia ou le pineau. Cela donne donc un vin très original, avec un fruit assez superbe, dramatiquement facile à boire et flatteur… une belle petite chose donc.

Mas Jullien, 4 Chemin du Mas Jullien, 34725 Jonquières

Descendons maintenant un peu vers le sud afin de rencontrer le domaine du Conte des Floris, à Pezenas...

Domaine Le Conte des Floris à Pézenas

Le Conte des Floris, c’est avant tout deux personnages : Daniel, ancien professeur d’informatique théorique et Catherine, ancienne attachée de presse. Les deux passent un BP REA (Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole) en 1995-1996 afin de transformer ces 7 hectares de vigne autour de Pézenas en un vin… et ce à l’école bourguignonne, dans la philosophie (un sol pour chaque cépage) comme dans la vinification.

Et donc, quelques (très) jolies quilles…

conte_des_floris_aresArès blanc 2013

Assemblage de marsanne et de carignan blanc (oui, encore lui !), le vin se montre à la fois structuré et frais, rond et net. Un très beau millésime rendant une très belle finesse.

Lune blanche 2012

Cette fois-ci, on repart sur un 100% carignan blanc. Le style très bourguignon du domaine s’exprime bien, avec un côté lacté bien présent, sans perdre en tension ni en minéralité.

Passons sur les rouges maintenant, en se doutant que le style très net devrait rester là. Surtout quand on sait que la logique de Daniel est de favoriser plus “l’infusion que l’extraction”, permettant de produire des vins plus sur la finesse et l’élégance que sur la puissance… Ce qui lui a valu sur ce point quelques attaques de voisins.

conte_des_floris_homo_habilis_2011Homo Habilis 2012 et 2009

Homo Habilis est un assemblage de mourvèdre, syrah et grenache. Ce qui le caractérise, c’est sa très grosse fraîcheur, sa structure fine et sa longueur en bouche. On retrouve bien ces expressions dans les deux millésimes. Là où le plus jeune présente des arômes plus épicés et confits, le 2009 revient plus sur les fruits exotiques. En tous les cas, les vins se montrent très expressifs. Le 2009 est une superbe réussite à mon goût, parfait à boire aujourd’hui.

Villafranchien 2012, 2004, 2002

Jolie verticale sur le Villafranchien, permettant de voir l’évolution de cette cuvée à dominante grenache. Jeune, on est sur un fruit très avenant, un vin avec un grand coefficient de buvabilité malgré des tanins très présents. A l’évolution, le 2004 se montre plus confituré, avec une bouche moins exubérante, plus sur des notes de truffe blanche. Ce côté truffé se montre encore plus puissant sur le millésime 2002, où il côtoie un fruit noir délicat, sur une bouche à la fois fine et chaleureuse.

conte_des_floris_carbonifereCarbonifère 2012

Rangez tout, les femmes et les enfants d’abord, c’est mon coup de coeur absolu des vins du domaine ! A dominante de syrah sur schistes, le vin se montre chaleureux, toujours très fin en bouche et des tanins soyeux. Les arômes d’épices sont vifs, et la finale est d’une longueur phénoménale. Bref, un vin superbe à goûter au moins une fois (et vous m’en mettrez 3 caisses…).

Domaine Le Conte des Floris, 19 avenue Emile Combes, 34120 Pézenas

Deuxième journée chargée donc, mais relativement calme par rapport à ce qui va arriver...Et oui, vous n’avez pas encore vu (ou plutôt lu !) la 3e…

Retrouvez la galerie photo du deuxième jour !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :