Autour du Rhône…

Le Rhône fait partie à mon goût de ces régions trop méconnues du vin. D’un côté le Châteauneuf-du-Pape souvent sur-estimé d’une part et les côtes du Rhône à 4€ de vos rayons de grande distribution préférée de l’autre, beaucoup de belles choses passent malheureusement à la trappe. Et on a tendance à penser en mal de cette région. A tort, évidemment.

garriguettesA tort, car quelques jolies quilles s’y cachent, et pas uniquement dans les grandes appellations de type Cornas, Côte-Rôtie, Gigondas ou Châteauneuf (oui, je mixe volontairement le Nord et le Sud, même combat ici).

Quelques exemples ? A moins de 10€, les côtes du Rhône de la Bastide Saint-Vincent (un fruit léger et une belle vivacité), la cuvée Henry du Château de Panéry (très gourmand, et doté d’une belle structure), les Côtes du Rhône Villages de Vidal-Fleury (un superbe fruit et des notes de torréfaction très agréables), la Cuvée Marie Louise du Domaine des Gravennes...Bref, de quoi faire !

Et je vous épargnerai mes coups de coeur pour le Plan de Dieu du domaine du Bois des Dentelles, tout en épices, fruits noirs, aux tanins soyeux, et le Gadagne du Domaine des Garriguettes, doté d’une superbe fraîcheur et d’arômes de garrigue. Ces deux domaines sont en agriculture biologique, je ne le savais point avant de les déguster… C’est certainement une étrange coïncidence, mais qui mérite d’être notée !

granits_chapoutierD’autres vins du Rhône à découvrir ? Je reviendrai rapidement sur l’appellation Saint-Joseph qui reste un rapport qualité/prix canon ! En plus de mes précédentes dégustations, d’autres bouteilles sont à découvrir.
En blanc d’abord, le “St-Jo” de Christophe Pichon offre un très beau fruit et une bouche rafraîchissante. Dans un autre style, plus structuré, mais toujours aussi flatteur, les Granits blanc de la maison M.Chapoutier font des miracles.
En rouge, la finesse et l’acidité de la production de Laurent Courbis ne vous laisseront pas de marbre, ainsi que la délicatesse et la complexité du Berceau de Bernard Gripa.

Donc maintenant, vous allez tout de suite reposer cet infâme Côtes du Rhône à 2,50€ en promo dans votre hypermarché et courir chez votre caviste découvrir ce qui se fait de (très) bien dans la région ! Hop hop hop, le palais n’attend pas !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :