2e expérience Mercure : Soirée autour du Mas Mudigliza (Maury) au Bistrot de l'Echanson du Mercure Paris Gare Montparnasse #enjoymercure

Cette fois-ci, je vous emmène non pas à Bordeaux mais à Paris, à deux pas de la gare Montparnasse, pour une nouvelle expérience Mercure au Bistrot de l'Echanson. Le Bistrot de l'Echanson organise tous les mois depuis quelques années déjà une soirée œnologique simple et sympathique, où un domaine est mis en avant, avec un menu s'accordant avec ses vins. Ce type d’initiative est très original pour un restaurant d’hôtel et démontre une envie de renouvellement de ces restaurants. Après tout, il est régulier à l’étranger que les restaurants d’hôtels soient dans les meilleurs de la ville, pourquoi ne serais-ce pas le cas en France ?

bistrot_echanson_fabrice_franco

Fabrice Franco à l'oeuvre

Cette initiative a d’ailleurs donné naissance au concept de la Tournée des Vignerons permettant ainsi ce type d’évènements dans divers restaurants d’hôtels Mercure où, comme durant cette expérience, consommateurs et vignerons pourront se rapprocher autour d’un menu construit autour des vins de ce dernier. Pour l’un, c’est l’occasion rêvée de présenter sa production, pour les autres, cela permet de mieux découvrir qui se cache derrière le vin. Gagnant-gagnant donc !

Ce mois-ci, le domaine présenté par l’équipe du Bistrot de l’Echanson (dont ses deux échansons stars Stéphane et Tahar) était le Mas Mudigliza à St-paul de Fenouillet, à quelques encablures à l'ouest de Perpignan.

Le domaine, fondé en 2006 par Dimitri (que nous avons eu la chance de rencontrer) et Muriel est grand de 12,5 hectares et produit environ 30 000 bouteilles. L'encépagement est typique, comme nous allons le voir par la suite.

mudigliza_cauda_louisLe premier vin était la cuvée Cauda Louis en blanc. Assemblage de grenache gris et de macabeu, il offrait un beau fruit (abricot, pêche), gorgé de soleil sans perdre en acidité (assez original dans la région pour le signaler). Un côté un peu grillé, voire même lacté est apporté par l'élevage en fût de chêne autrichien.

Région : Roussillon
Appellation : Vin de Pays des Côtes Catalanes
Domaine : Mas Mudigliza
Cuvée : Cauda Louis
Cépage : Grenache gris, macabeu
Millésime : 2013
Prix : Aux alentours de 12€

Accord proposé : Une polenta de parmesan avec chips de lard fumé. Un très bon accord avec la vivacité du vin qui vient trancher le côté crémeux de la polenta, et le lard fumé qui entre en accord avec ces notes d'élevage.

mudigliza_carminéSuite sur un premier vin rouge, la cuvée Carminé. Cuvée très étonnante car encore une fois très vive (et Dieu sait que l'acidité en Roussillon est dure à conserver), sur un assemblage grenache/syrah "classique", mais où la syrah se taillait la part du lion au niveau arômatique : Les épices étaient très marquées, laissant en second plan des fruits rouges bien mûrs.

Région : Roussillon
Appellation : Côtes-du-Roussillon
Domaine : Mas Mudigliza
Cuvée : Carminé
Cépage : 80% grenache, 20% syrah
Millésime : 2011
Prix : Aux alentours de 11€

Accord proposé : Médaillon de veau à la sarriette, chorizo, olives. L'accord parfait de la soirée. La cuisson du veau était impeccable, rendant ce dernier fondant. Il entrait en accord avec le vin, et les épices et la fraîcheur du vin entraient en harmonie avec la sarriette. Excellent accord du chef, il faut dire ce qui est.

medaillon_de_veauAprès cela, difficile de faire mieux... Le troisième fin (Symbiosis 2009) offrait une belle complexité (fruits rouges compotés, épices, quelques notes animales), tout en conservant une grande souplesse et une belle acidité.

Région : Roussillon
Appellation : Côtes-du-Roussillon
Domaine : Mas Mudigliza
Cuvée : Symbiosis
Cépage : Carignan, syrah, mourvedre, grenache
Millésime : 2009
Prix : Aux alentours de 25€

parmentier_pintade_foie_grasAccord proposé : Parmentier de pintade au foie gras, jus truffé. L'accord marchait mieux sur le foie gras poellé que sur le parmentier. Après, il est difficile de passer après l'accord précédent, mais le tout était très bien réalisé.

Enfin, pour conclure, comment ne pas faire un Maury dans cette région ? Même si je dois avouer que mon coeur a toujours plus été du côté de Banyuls, j'ai toujours une grande appétence pour les vins doux naturels. Plutôt léger en bouche et discret au nez, les arômes de chocolat, épices et confiture de fraise se dévoilaient tout en finesse. Une fois n'est pas coutume, le vin restait vif, permettant de ne pas s'ennuyer.

Rmudigliza_mauryégion : Roussillon
Appellation : Côtes-du-Roussillon
Domaine : Mas Mudigliza
Cuvée : Maury
Cépage : Grenache
Millésime : 2012
Prix : Aux alentours de 15€

Accord proposé : J'avais le choix entre une fourme d'Ambert et un soufflé au chocolat Guanaja. N'aimant pas le fromage, le choix fut rapide ! Mais de ce que j'ai entendu, cette fourme était excellente... Le soufflé n'avait pas à rougir non plus, et l'accord sur le Maury, certes classique, marche toujours très bien.

Un dîner très sympathique donc, avec des vins de qualité sur une cuisine parfaitement maîtrisée par le chef du Bistrot, Fabrice Franco, que demander de plus ? Le prix est aussi assez raisonnable pour un dîner avec les vins accordés (45€). Une très bonne initiative donc, visiblement appréciée (on affichait complet) et qui va avoir tendance à se retrouver dans d'autres restaurants d'hôtels Mercure à l'avenir. On ne peut qu'apprécier. Et pour ceux qui le souhaitent, l’avantage du lieu, c’est la proximité de l’hôtel…et je vous le certifie, on y dort très bien après un tel repas 😉

En partenariat avec Mercure

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :